Blog


30 May 2021



J-12 avant l’Euro. Un an que toute la planète football attend la grand-messe du football européen. 24 équipes, 72 gardiens, Main Opposée vous propose de découvrir jour après jour ceux qui défendront les couleurs et les filets de leurs pays lors de la compétition pour tenter de détrôner le Portugal de Rui Patricio, tenant du titre. Aujourd’hui, l’Angleterre.

Combien de fois l’Angleterre a-t-elle remporté l’Euro ? Réponse…  Zéro ! Cela peut surprendre mais le pays de Gordon Banks n’a atteint les demi-finales qu’à deux reprises : en 1968, année où ils finiront 3e du tournoi, puis en 1996, chez eux, après avoir été défaits aux tirs au but par l’équipe nationale d’Allemagne, future lauréate de l’épreuve aux dépends de la République Tchèque, elle-même qualifiée en finale aux dépends de l’équipe de France à la suite d’une séance fatidique qui avait vu Reynald Pedros manquer la 6e tentative tricolore alors que Bernard Lama, pourtant habile dans l’exercice, n’avait pu que constater les dégâts, ne parvenant pas à mettre le moindre tireur en échec.

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt nos Three Lions, qualifiés premiers de leur groupe de qualification, groupe dans lequel se trouvaient le Kosovo, la Bulgarie, le Monténégro et… la République Tchèque que les anglais retrouveront dans leur poule au premier tour de la compétition. L’occasion de s’offrir une “belle” après la victoire 5-0 des anglais sur le sol britannique avant que les tchèques ne prennent leur revanche au match retour en s’imposant 2 buts à 1, seule défaite anglaise dans cette phase qualificative.

Placés dans le groupe D de la compétition, les hommes de Gareth Southgate, sélectionneur national, devront faire preuve de sérieux pour sortir sans (trop de) difficultés de ce groupe composé de, nous l’avons vu, la République Tchèque, l’Ecosse et la Croatie. Animé par de sérieuses ambitions, l’ancien milieu de terrain et défenseur central des hommes de Sa Majesté a fait appel à un groupe élargi de 33 joueurs dans lequel 4 gardiens bataillent pour ne pas être celui qui vivra l’Euro à la télé avec Nick Pope, gardien de but de Burnley et habituel numéro 2 anglais, malheureusement contraint de déclarer forfait en raison d’une opération du genou qu’il doit mener pour ne pas hypothéquer sa saison prochaine, voire les suivantes. C’est donc Dean Henderson, Aaron Ramsdale et Sam Johnstone qui seront en balance pour accompagner Jordan Pickford, 27 ans et titulaire dans les buts de la sélection anglaise depuis bientôt quatre ans.

“Les fous se précipitent là où les anges craignent de s’aventurer”

Ce proverbe anglais va, il faut bien le reconnaître, comme un gant au portier d’Everton. Intrépide, gueulard, un brin bagarreur – on se souvient qu’il avait été accusé d’avoir pris part à une bagarre à la sortie d’un pub au mois d’avril 2019 – et un pied gauche qui distribue des caviars, le natif de Washington (Angleterre) n’a ni épaté ni déçu cette saison, son club d’Everton terminant à une 10e place décevante mais pas non plus catastrophique. Habitué de la sélection nationale, dont il porte le maillot depuis les U-16, Jordan Pickford aura toute la confiance de Southgate pour mener à bien le défi que se sont lancés les anglais, à savoir être présents le 11 juillet pour soulever le trophée.

Auteur de 93 arrêts sur 132 frappes cadrées, soit un ratio de 70,45% de frappes arrêtées, Pickford n’a manqué que 7 matchs cette saison en Premier League. Ainsi, il prend place sur le banc des remplaçants lors des 7e et 13e journées, mais revient systématiquement dans le onze dès le week-end suivant. Malheureusement pour le gardien de 27 ans, il se blesse et manque les rencontres face à Leeds, Manchester United et Fulham, club où évoluait cette saison dans les buts le français Alphonse Aréola. De retour dans les cages, il signe deux clean sheet coup sur coup, mais est laissé au repos quelques semaines plus tard par son entraîneur qui ne l’intègre pas au groupe pour les rencontres des 30e et 31e journées.

Au final, Pickford aura pris part à 31 rencontres de Premier League, réalisant 10 clean sheet et encaissant 39 buts, dont 5 face à Manchester City en clôture du championnat. Match catastrophique du portier d’Everton ? Pas vraiment puisque son équipe, dominée de la tête et des épaules par les champions d’Angleterre et vice-champion d’Europe ne concèdent pas moins de 11 frappes cadrées en 90 minutes ! Bien loin d’une promenade de santé pour Jordan qui s’offre malgré tout quelques envolées.

Côté coupes, Pickford a su partager. S’il n’est présent, et sur le banc, que lors d’une seule des 4 rencontres disputées par son club en FA Cup, il dispute 50% des rencontres de Carabao Cup face à Fleetwood et West Ham United, mais c’est depuis le banc de touche qu’il assiste impuissant à l’élimination des siens en quart de finale face à Manchester United.

Enfin, en équipe nationale, il est presque systématiquement appelé et titulaire, à l’exception notamment des trois dernières rencontres des Three Lions qu’il manque en raison de sa blessure. Un mal pour un bien puisque cela donne à Southgate la possibilité de confirmer sa hiérarchie au pays des portiers de nos meilleurs ennemis anglais.

Pousse-toi de là que je m’y mette

Si Pickford a été mis en cause dans une bousculade à la sortie d’un pub, Dean Henderson a lui pris part à une bousculade cette saison en expédiant sur le banc David de Gea et son salaire mirobolant. De retour de prêt après deux ans passés à Sheffield United, “Deano” est revenu à la maison et a mis d’entrée la pression sur le portier ibérique, plus vraiment en odeur de sainteté du côté d’Old Trafford et qui pourrait selon la presse britannique du jour quitter les pelouses anglaises dès cet été…

Sagement assis sur le banc en début de saison, Henderson assiste aux 3 défaites des Red Devils en 9 journées face à Crystal Palace, Tottenham et Arsenal, mais c’est lors du match suivant qu’il se voit offrir une opportunité qu’il ne laissera pas passer. David de Gea blessé, il le remplace à la mi-temps du match face à Southampton et enchaîne la semaine suivante avec une belle performance contre West Ham.

Les premiers bruits circulent alors dans les coursives et nombreux sont ceux qui souhaitent que le jeune anglais se voit offrir une réelle opportunité, considérant que De Gea n’apporte de toute façon que des garanties limitées et qu’il évolue à présent bien loin du niveau qu’il avait pu afficher par le passé. C’est pourtant l’espagnol qui affronte Manchester City lors de la journée suivante avant de céder sa place le temps d’un match au natif de Whitehaven, mais ce dernier est à nouveau aligné d’entrée face à son ancien club, Sheffield United. Une forme de récompense pour le portier de 22 ans pense-t-on alors, d’autant qu’il retourne humblement sur le banc durant 2 mois et 14 matchs avant le tournant de sa saison.

Le 3 mars, il prend place dans le onze de départ de Manchester United, en déplacement sur la pelouse de Crystal Palace. Il ne le sait pas encore, mais il ne quittera plus les bois mancuniens jusqu’à la fin de saison, ne cédant sa place qu’à deux reprises. Le changement est opéré, De Gea perd sa place, et même son numéro de maillot récemment !! Dean Henderson a réussi là où beaucoup craignaient qu’il ne se casse les dents : il s’est imposé dans son club, à la régulière. Southgate attentif aux performances de l’ex-gardien des U21 anglais, il offre à Henderson une mi-temps de jeu en match amical face à l’Irlande, lui offrant par la même sa première sélection officielle (victoire 3-0).

Si rien ne garantit à Deano qu’il arborera le maillot floqué du numéro 1 l’an prochain en Premier League, son travail et ses qualités de résilience lui ouvrent encore un peu plus grand les portes de la sélection au sein de laquelle il devrait seconder Pickford en l’absence de Nick Pope.

Un billet pour deux

Enfin, pour compléter son trio, Gareth Southgate s’est laissé encore quelques jours de réflexion, appelant Sam Johnstone, 28 ans, et Aaron Ramsdale, 23 ans, autant de sélections au compteur à eux deux que l’Angleterre ne compte de victoires à l’Euro : zéro. Cependant, il semblerait que le premier cité, portier de West Bromwich Albion, ait une longueur d’avance puisqu’il était du trio de portiers sélectionnés pour affronter Saint-Marin, l’Albanie et la Pologne au mois de mars 2021 dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2022 alors que Pickford était forfait.

Avec 37 matchs de Premier League au compteur cette saison sur 38 possibles – il ne manquera qu’un seul match de championnat en raison d’une infection virale – Johnstone a encaissé en moyenne 2 buts par match, ne réalisant au passage que 6 clean sheet dans les buts du 19e de Premier League. Dans le même temps, le jeune Ramsdale, gardien de but de l’équipe nationale espoirs, a lui terminé 20e et bon dernier du championnat dans les filets de Sheffield United, encaissant 63 buts et ne réalisant que 5 clean sheet sans manquer la moindre rencontre tout au long de la saison. En FA Cup, il est titulaire lors des 4 rencontres jouées par son club. Après avoir éliminé les Bristol Rovers, Plymouth Argyle et réalisé un clean sheet face à Bristol City, Aaron Ramsdale et les siens doivent s’incliner face aux Blues de Chelsea, futur vainqueur de l’épreuve et de la Ligue des Champions, sur le score de 2 buts à 0.

Vous l’aurez compris, il faudra attendre quelques jours pour avoir la confirmation du trio de gardiens anglais qui sera du voyage à travers l’Europe cet été, mais la hiérarchie semble établie et, après de longues années sans portier sur qui compter depuis David Seaman notamment, les Three Lions peuvent enfin s’appuyer sur des gardiens sans craindre qu’ils ne soient, par défaut, leur point faible durant cet Euro.


LA FICHE DU TITULAIRE

Jordan Pickford Gardien de But Angleterre Euro 2020 Euro 2021

JORDAN PICKFORD
Club : Everton (Premier League anglaise)

Âge : 27 ans
Né le : 7 mars 1994, à Washington (Angleterre)
Taille : 1m85
Poids : 77 kilos
Pied : Gauche
Main : Gauche
Gants : Puma Ultrip Grip 1 Hybrid Pro

Sélections : 30
1ère sélection : 10 novembre 2017 (Angleterre – Allemagne : 0-0)


Photo : expressandstar.com


VOUS AVEZ MANQUE LES EPISODES PRECEDENTS ?  PAS DE PANIQUE, ILS SONT JUSTE ICI…

Egalement dans le groupe D :

  • Croatie (à suivre)
  • Ecosse (à suivre)
  • République Tchèque (à suivre) 

Dans le groupe A : 

Dans le groupe B :

Dans le groupe C :

Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages