Blog


31 May 2021


J-11 avant l’Euro. Un an que toute la planète football assiste à la grand-messe du football européen. 24 équipes, 72 gardiens, Main Opposée vous propose de découvrir jour après jour ceux qui défendront les couleurs et les filets de leurs pays lors de la compétition pour tenter de détrôner le Portugal de Rui Patricio, tenant du titre. Aujourd’hui, la Croatie, vice-championne du monde.

Si la Croatie retrouvera le 1er tour de l’Euro l’Angleterre de Jordan Pickford, l’Ecosse et la République Tchèque, elle le doit à une phase qualificative plutôt bien maitrisée à la faveur de 5 victoires, 2 matchs nuls et une seule défaite dans un groupe où l’on retrouvait également la Slovaquie, la Hongrie, l’Azerbaïdjan et le Pays de Galles de Wayne HennesseyMagie de la nouvelle formule avec barrages adoptée par les instances, seule l’Azerbaïdjan ne sera pas du voyage cet été dans ce groupe ! En effet, si les gallois ont pris le deuxième billet sans escale de ce groupe, la Slovaquie et la Hongrie se sont toutes deux imposées dans les différents barrages offrant les 4 derniers billets pour la compétition.

Trois ans après la finale de la coupe du monde russe perdue par les croates aux dépens de l’équipe de France (4-2), Danijel Subasic, titulaire de l’époque et retraité de la sélection depuis lors a donc cédé sa place à la nouvelle vague des portiers croates. Dominik Livakovic et Lovre Kalinic, numéros 2 et 3 de l’époque sont montés en grade, laissant vacante la place de numéro 3 à Simon Sluga dans la liste établie par le sélectionneur national, Zlatko Dalic, en poste depuis 2017. Si ce dernier a dans un premier temps fait jouer Lovre Kalinic, portier de l’Hadjuk Split, c’est finalement Dominik Livakovic qui s’est imposé comme titulaire dans les mais des Enflamés, surnom donnée à l’équipe du pays à damier.

“L’AUBE DE L’UN APPORTE TOUJOURS LE CREPUSCULE DE L’AUTRE”

Titulaire dans les buts du Dinamo Zagreb, Kalinic, 26 ans, sort d’une superbe saison. Sans pitié pour ses adversaires en championnat, il a dégouté les attaquants du championnat local en enchaînant les bonnes performances, les arrêts et les cleansheet.

Dans le onze de départ à 34 reprises sur 36 possibles, il a réalisé pas moins de 95 arrêts et 17 blanchissages !! Pas étonnant qu’il affiche un ratio d’efficacité / tirs cadrés de 79,17% et que son équipe ait réalisé le doublé championnat – coupe de Croatie, même si, partageur, Dominik a laissé sa place en coupe à son numéro 2 Danijel Zagorac, à l’exception du huitième de finale qu’il dispute brassard de capitaine au bras pour une victoire face à NK Rudes et, au risque de vous surprendre, un nouveau clean sheet (2-0).

Sur le plan continental, les affaires se sont un peu compliquées pour Livakovic et les siens puisqu’ils ont tout d’abord échoués dans leur quête de Ligue des Champions. Obligés de passer par les qualifications, ils se sont tout d’abord imposés 8 tirs au but à 7 face à Cluj mais ont dû céder face à Ferencvaros (défaite 2-1). Reversés en qualification de l’Europa League, c’est face au FC Flora Tallinn que Dominik Livakovic et le Dinamo Zagreb parviennent enfin à décrocher leur billet pour une phase finale de coupe d’Europe cette saison. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils y ont fait honneur…

Tout d’abord à la lutte dans le groupe K avec les néerlandais du Feyenoord Rotterdam, le CSKA Moscou et Krasnordar, le Dinamo Zagreb réalise un parcours presque sans faute et remporte 6 de leurs 8 matchs, six matchs au cours desquels Livakovic s ‘offre quatre nouveaux cleansheet. Les deux autres matchs ? Deux matchs nuls. Le score ? 0-0 évidemment, et deux nouveaux blanchissages pour celui que l’on va finir par surnommer Monsieur Propre.

La phase de groupe expédiée, il est temps de passer aux 16e de finale qui ne seront qu’une étape pour les coéquipiers de Livakovic face à Krasnodar. Bilan : deux nouvelles victoires et… un clean sheet au match retour, évidemment ! En huitième de finale, c’est Hugo Lloris et les Spursde Tottenham, finalistes de la Ligue des Champions il y a deux ans, qui se dressent sur la route du gardien de but croate. On pense alors que la marche est trop haute pour le club des Carpates qui s’incline 2 buts à 0 au match aller, mais c’est sans compter sur la magie du football et les qualités de Livakovic qui, une fois de plus, lave ses filets plus blanc que blanc et permet à son équipe d’arracher la prolongation avant de s’imposer au cours de celle-ci. 3-2 sur l’ensemble des deux matchs, les anglais sont au tapis et Dominik aux anges : il vient de signer son 8e clean sheet européen de la saison !!

Ce sera malheureusement le dernier de la saison pour le portier croate puisque le Dinamo Zagreb cède face aux espagnols de Villareal de Unaï Emery et Géronimo Rulli, futurs vainqueurs de l’épreuve, mais quelle saison de la part du natif de Zadar! Si sa place de numéro 1 en sélection nationale est désormais acquise, une belle performance lors de l’Euro pourrait lui permettre de quitter son pays natal et s’envoler vers d’autres cieux, plusieurs clubs européens lui faisant les yeux doux malgré un contrat courant jusqu’à 2024. Le proverbe croate sied donc merveilleusement aux portiers des enflammés puisque Livakovic est donc en parfaite position pour, au crépuscule de la carrière de Danijel Subasic, vivre l’aube de la sienne.

DANS LA CONTINUITE DE 2018

Zlatko Dalic pourrait faire sien l’expression “pourquoi changer une équipe qui gagne (presque)?”. En poste depuis 4 ans, le sélectionneur croate a choisi logiquement de travailler dans la continuité et choisit comme numéro 2, Lovre Kalinic. Prêté au mois de janvier par Aston Villa au club croate de l’Hadjuk Split, club de sa ville natale, le portier de 31 ans s’est assuré une place dans le groupe pour l’Euro en accumulant du temps de jeu. Ainsi, depuis le début de l’année civile, Kalinic a pu disputer 21 matchs en tant que titulaire, réalisant 11 clean sheet, n’allant chercher le ballon qu’à 16 reprises dans ses filets et portant même le brassard de capitaine à 13 reprises. Il est vrai qu’entre son expérience et sa grande taille (2m01), le garçon a de quoi impressionner et inspirer ses coéquipiers. En coupe nationale, c’est sur le banc qu’il assiste à la victoire des siens en huitième de finale avant de prendre place dans les buts au tour suivant. Malheureusement, l’Hadjuk Split, 4e du championnat croate, doit quitter la coupe à la défaveur d’une défaite 3-0 face à Gorica.

Enfin, au poste de numéro 3 de la sélection croate, un petit nouveau en compétition internationale: Simon Sluga, portier de Luton Town (D2 anglaise). A 28 ans, il est le gardien titulaire du club de Championship et ya disputé 39 des 42 rencontres de championnat. Malgré 46 buts encaissés, il signe malgré tout 11 clean sheet dans les buts du club anglais, finalement 12e du championnat en fin de saison. Il découvre cet été l’ambiance d’une phase finale de championnat d’Europe après avoir d’ores et déjà défendu les filets de la nation à 3 reprises depuis le 11 juin 2019, deux ans jour pour jour avant le coup d’envoi de l’Euro.


LA FICHE DU TITULAIRE

Dominik Livakovic Croatie Gardien de but Euro 2020 Euro 2021

DOMINIK LIVAKOVIC
Club:
Dinamo Zagreb (Prva HNL)

Âge: 26 ans
Né le: 9 janvier 1995, à Zadar (Croatie)
Taille: 1m86
Poids: 82 kilos
Pied: droit
Main: droite
Gants: Reusch

Sélections: 19
1ère sélection: 10 janvier 2017 (Chili – Croatie: 1-1)


Photo: 90min.com


VOUS AVEZ MANQUE LES EPISODES PRECEDENTS? PAS DE PANIQUE, ILS SONT JUSTE ICI…

Egalement dans le groupe D:

  • Angleterre
  • Ecosse (à suivre)
  • République Tchèque (à suivre) 

Dans le groupe A: 

Dans le groupe B:

Dans le groupe C:

Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages