Blog


15 November 2022


J-5 avant la Coupe du Monde. Quatre ans que toute la planète football attend la grand-messe du football mondial. 32 équipes, 99 gardiens, Main Opposée vous propose de découvrir ceux qui défendront les couleurs et les filets de leurs pays lors de la compétition pour tenter de détrôner l’équipe de France d’Hugo Lloris, tenante du titre.

Episode 13 : la France

Championne du Monde il y a quatre ans, l’équipe de France remet son titre en jeu avec l’ambition de rejoindre le cercle très fermé des nations ayant conservé leur couronne après l’Italie (1934 -1938) et le Brésil (1958 -1962), tout en espérant ne pas revivre le fiasco de 2002 après son titre glané en 1998 en France. Un syndrome qui, dans l’histoire récente, semble devoir frapper le tenant du titre. En effet, depuis le début des années 2000, seul le Brésil, sacré champion du monde quatre ans plus tôt (2002), est parvenu à sortir des poules lors de l’édition suivante (quart-de-finaliste en 2006 avec une défaite 1-0 contre la France). Pour les autres vainqueurs, à savoir la France, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne, la défense du titre a tourné court à chaque fois avec une élimination dès la phase de poules.

Dans un climat tendu au niveau des hautes sphères du football français où l’avenir est plus qu’incertain, Didier Deschamps, quant à lui, mise sur la stabilité de la base de son équipe. Ainsi, côté dernier rempart, à l’heure où la Fédération Française de Football traverse une tempête, le sélectionneur confie la barre du navire bleu au Capitaine Hugo Lloris qui sera accompagné de ses deux Lieutenants Steve Mandanda et Alphonse Aréola, soit le même trio que lors du mondial 2018. Vous l’aurez compris, pour les surprises de la liste, ce n’est pas chez les gardiens qu’il faut chercher. De ce côté là, continuité et stabilité sont de mise.

LLORIS, TOUJOURS LE BOSS

Il est “LE” capitaine de l’équipe de France. Recordman du nombre de capitanats, récent 10ème du trophée Yachine, il sera le guide de cette équipe dans cette course au titre suprême. Cette compétition internationale sera certainement sa dernière et pourrait lui permettre de devenir le recordman de sélections en fonction du parcours des Bleus dans cette Coupe du Monde.

Moins légitime ces dernières années pour certains, il a démontré qu’il était toujours là dans les grands rendez-vous et nul doute qu’il sera une fois de plus un élément déterminant pour l’équipe de France dans sa quête de couronne mondiale. Il est également le relai privilégié du sélectionneur tant sur qu’en dehors du terrain et bénéficie de la confiance totale de