Blog


23 May 2021


J-19 avant l’Euro. Un an que toute la planète football attend la grand-messe du football européen. 24 équipes, 72 gardiens, Main Opposée vous propose de découvrir jour après jour ceux qui défendront les couleurs et les filets de leurs pays lors de la compétition pour tenter de détrôner le Portugal de Rui Patricio, tenant du titre. Aujourd’hui, la Finlande.

Grande première pour la Finlande ! En terminant deuxième de son groupe de qualification derrière l’Italie aux dépens de la Grèce, la Bosnie-Herzégovine, l’Arménie ou encore le Liechtenstein, les hommes du sélectionneur national Markku Kanerva ont obtenu leur billet pour la toute première phase finale de leur histoire, championnats d’Europe et coupes du monde confondus.

Placée dans le groupe B en compagnie de la Belgique, de la Russie et du Danemark, la Finlande fera son entrée dans le tournoi le samedi 12 juin et aura fort à faire pour terminer dans à l’une des deux premières places qualificatives pour la suite de la compétition. Pour ce faire, Markku Kanerva et Antti Niemi, entraîneur des gardiens de la sélection, ont fait appel à un trio sans surprise.

HRADECKY, UNE AFFAIRE DE FAMILLE

Vous connaissiez Tomas et Matej Hradecky, Main Opposée vous présente le 3e larron de cette famille de footballeurs : Lukas.

Titulaire à 9 reprises lors des matchs de qualification, le natif de Bratislava (Tchécoslovaquie) possède la double nationalité et sera l’heureux élu dans les buts des Huuhkajat pour écrire cette nouvelle page de l’histoire du football finlandais. Interrogé il y a un an sur le report de la compétition, il avait déclaré à Bild : “Nous autres Finlandais avons attendu plus de 80 ans pour participer à la phase finale d’une compétition majeure. Quelques mois de plus, ce n’est donc pas grand-chose avant que notre rêve à tous ne se réalise”.

Présent dans le onze de départ à chaque rencontre, il réalise de bonnes performances et comptabilise cinq clean sheet en 21 rencontres avant de se blesser au tendon d’achille mi-février. Coup dur pour le finnois qui aurait pu voir ses chances de participation à l’Euro diminuée, mais il ne manque finalement que 5 matchs de Bundesliga. Il revient dès la 27e journée dans les buts du finaliste de la Ligue des Champions 2002 et signe 3 nouveaux clean sheet dans le sprint final. Avec un taux d’arrêts de 67.37%, Hradecky permet à son club de terminer l’exercice à la 8e place du classement. Sur la plan continental, s’il n’a pu défendre ses filets face aux Young Boys et assiste impuissant à l’élimination des siens, Lukas Hradecky  a disputé 5 des 6 matchs de poules pour un bilan de 4 victoires, 1 défaite et 7 buts encaissés.

Deux points noirs dans sa saison au-delà de cette blessure : une piteuse élimination en coupe d’Allemagne face au modeste Rot-Weiss Essen, club de 4e niveau (2-1 ap) et un but contre son camp malencontreux face à l’Armina Bielefeld lors de la 8e journée, mais heureusement sans conséquence pour le portier finlandais aux 48 sélections, son club s’imposant 2 buts à 1 en fin de match.

LE PARI DE LA CONTINUITE

Doublure de Hradecky depuis déjà plusieurs années, Jesse Joronen, 1m97 et gardien de but de Brescia (Série B italienne), sera sans surprise du voyage.

Titulaire 37 fois sur 38 possibles -il était absent du groupe lors de la 14e journée-, le numéro 2 finlandais a eu de quoi s’occuper durant la saison : pas moins de 187 frappes cadrées à négocier ! Difficile d’enchaîner les clean sheet dans ces conditions mais cela n’a pas empêché le natif de Rautjärvi d’en comptabiliser 8, dont 4 d’affilée entre la 26e et la 29e journée (16 arrêts /16 frappes cadrées) et de finir le championnat avec plus de 130 arrêts au compteur et un ratio de frappes cadrées arrêtées/repoussées supérieur à 71,6%. En cas de défaillance de Lukas Hradecky, Markku Kanerva sait sur qui compter !

Enfin, dans le rôle souvent méconnu du numéro 3, le sélectionneur a fait appel à Anssi Jakkola, gardien de Bristol Rovers, club de League One, le 3e niveau du football anglais.
Pas toujours présent dans l’effectif du club, il ne dispute que 21 matchs, encaissant 29 buts et réalisant 3 clean sheet. Suffisant pour avoir le rythme nécessaire et faire partie du trio gagnant. A 34 ans, cette sélection pour le premier tournoi international de l’histoire de la nation peut résonner comme une récompense pour le natif de Kemi, mais l’expérience d’un ancien à la longue carrière peut toujours s’avérer bénéfique dans un groupe. C’est en tout cas tout le mal que l’on souhaite à Markku Kanerva, Hradecky et consorts pour cette grande première.


LA FICHE DU TITULAIRE

Lukas Hradecky Finlande gardien de but euro 2021

LUKAS HRADECKY
Club : Bayer Leverkusen (Bundesliga)

Âge : 31 ans
Né le : 24 novembre 1989, à Bratislava (Tchécoslovaquie)
Taille : 1m92
Poids : 75 kilos
Pied : droit
Main : droite
Gants : Uhlsport Soft Advanced

Sélections : 48
1ère sélection : 21 mai 2010 (Estonie – Finlande : 2-0)


Photo : hudl.com


VOUS AVEZ MANQUE LES EPISODES PRECEDENTS ?  PAS DE PANIQUE, ILS SONT JUSTE ICI…

Egalement dans le groupe B :

  • Belgique
  • Russie (à suivre)
  • Danemark (à suivre)

Dans le groupe A : 

 

Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages