Blog


30 May 2022


Il l’a fait ! Ce samedi soir à Saint-Denis, Thibaut Courtois a soulevé sa première Coupe aux Grandes Oreilles, le seul trophée qui manquait à son palmarès en club, et marqué de son empreinte l’Histoire de la compétition.

UNE PERFORMANCE HISTORIQUE

Face à Liverpool, Girafa (son surnom au son du vestiaire madrilène) a livré la plus belle performance jamais réalisée par un gardien en finale de Ligue des Champions, la plus belle partition de son extraordinaire saison : 9 arrêts en finale (un record), 54 sur l’ensemble de la compétition (encore un record), un cauchemar pour les attaquants du vieux continent et un régal pour les amoureux du poste dans sa quête du Saint Graal.

Sur la pelouse du Stade de France ce samedi à Saint Denis, Courtois n’est pas passé de grand à très grand, il est devenu immensément grand et il fallait être aveugle, ou complètement fou, pour ne pas comprendre au fil de la soirée que le véritable miracle serait pour Liverpool de fissurer le mur belge du Real.

Déterminé comme jamais à passer du bon côté de l’Histoire après la finale perdue en 2016 aux tirs au but face au Real alors qu’il portait la tunique de l’Atlético de Madrid, Thibaut Courtois a enfin réalisé son rêve, et de quelle manière !

LE MATCH PARFAIT, TOUT SIMPLEMENT

MVP évident de cette finale et meilleur gardien du monde sans la moindre contestation, Courtois a tout simplement réalisé le match parfait.

D’une vivacité sans nom pour aller au sol et sortir la déviation de Mohamed Salah à ras de son poteau dès la 16e minute, Courtois n’en est en réalité qu’à l’échauffement. Cinq minutes plus tard, c’est rapide comme l’éclair qu’il se relève pour se saisir du ballon après avoir expédié sur le poteau du bout des gants la frappe de Mané que bon nombre voyaient déjà au fond des filets. La célébration de Courtois sur cette action en dit alors long sur la soirée cauchemardesque que le géant de 2 mètres va faire passer aux attaquants des bords de la Mersey.

Mohamed Salah aura beau tout tenter, rien n’y fait. Que ce soit de la tête (34e), des 18m sur une frappe enroulée (64e), à angle fermé (69e) ou en duel (80e), le génial égyptien devra finalement se résoudre à regarder Courtois sortir toute sa panoplie avec une aisance qui frise l’insolence, alliant efficacité et photos souvenirs pour l’éternité. 

Courtois Real Madrid Gardien de But Liverpool Finale Ligue des Champions

Magistral devant ses filets, excellent dans ses relances pied gauche comme pied droit, il a dégagé une sérénité à toute épreuve, alternant jeu court et jeu long selon les situations, le tout avec la précision d’un horloger suisse et la délicatesse d’un chocolatier belge. Un régal !

REY DE EUROPA

Face aux Reds de Jürgen Klopp, Thibaut Courtois a tout simplement marché sur l’eau comme les Beatles avant lui sur Abbey Road, permettant aux Merengues de décrocher la Lune pour la 14e fois de leur histoire.

Décisif, déterminant, toujours bien placé, toujours juste dans le choix et l’exécution de ses interventions, l’enfant de Genk a inscrit son nom en lettres d’or dans l’Histoire du Real, et en majuscules dans le grand livre du football mondial. Cette fois c’est certain, et ce sera le MO de la Fin, l’Europe du football et la confrérie des gardiens ne peuvent que s’incliner face à leur nouveau Roi : appelez-le Thibaut Courtois, Rey de Europa.

F3EB505A-CFC9-40C6-930C-71474FDF27F9

————————

photos et couverture : Twitter Real Madrid

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages