Blog


2 May 2017


La Ligue des Champions reprend ses droits et ils ne sont plus que quatre gardiens à pouvoir encore soulever la plus belle des coupes d’Europe. Seuls survivants encore présents en table finale : un slovène, un costaricien, un croate et un italien.

Qui sera le prochain à soulever le précieux trophée ? - photo : nacion.com
Qui sera le prochain à soulever le précieux trophée ? – photo : nacion.com

Table numéro 1, dans un derby capital aux airs de Clasico européen, le Real Madrid de Keylor Navas accueille Jan Oblak et les Colchoneros. La fête du travail terminée et qu’importe si le 2 mai est à Madrid la fête de la Communauté, pas question de chômer pour le gardien slovène de 24 ans face à la BIC. Bâle blessé, c’est bien Isco qui devrait débuter pour écrire la partition Merengue.

Zidane l’a annoncé, hors de question d’attendre la river, le Real jouera comme s’il n’y avait pas de match retour.  Même si Benzema n’a marqué que 3 fois en 25 derbys, Oblak aura un rôle prépondérant sur la pelouse du tenant du titre. Son 3-barrel venu d’ailleurs face au Bayer Leverkusen lors des huitièmes retour n’a laissé personne indifférent. Il en faudra au moins autant pour déjouer les plans des coéquipiers de Navas, invaincus à Santiago Bernabéu dans la compétition depuis 2015 (défaite 3-4 face à Schalke 04, ndlr).

Quant à Keylor Navas, il sait qu’il joue probablement son dernier match dans le tournoi à Bernabéu. Artisan de la conquête de la 11e au terme d’une saison passée de haute volée, il est passé short stack. Quelques bonnes mains et relances bien senties pourraient cependant le faire entrer dans la légende de la Maison Blanche en devenant le premier portier depuis le milanais Giovanni Galli en 1989 et 1990 à soulever deux fois de suite le trophée tant convoité.

IMG_6099

Mercredi, c’est à la table numéro (Louis) II que Subasic et ses coéquipiers tenteront de faire sauter la banque piémontaise. Après avoir fait plié Guardiola puis le Borussia, le club de la Principauté n’a rien à perdre face à la Vieille-Dame, deux fois vainqueur et six fois finaliste. Dernier représentant français dans la compétition et opposé à Gigi – Doyle Brunson – Buffon et sa BBC, le quasi-champion de France devra faire all-in pour espérer s’octroyer le dernier ticket pour la finale en heads up à Cardiff le 3 juin.

Le légendaire gardien italien – qui a déclaré avoir pensé arrêter en fin de saison suite à son double clean sheet face au FC Barcelone – court toujours après son premier sacre dans la compétition. Grand seigneur, il compare déjà Kylian Mbappé à Thierry Henry, mais que le néo-international ne s’y trompe pas : même s’il tire plus vite que son ombre, Superman ne lui fera aucun cadeau, encore moins à l’heure de disputer son 150e match sur la scène européenne.

Deux affiches, deux sommets, bien malin celui qui pourra dès ce soir donner le nom des qualifiés alors retenons-bien le MO de la fin : même si chacun sait qu’à la table des Champions, les favoris gagnent toujours, gardons-nous bien d’anticiper l’ultime carte car le bad beat rode toujours. Shuffle up and deal !

 

photo de couverture : denganche.com

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages