Blog


13 June 2021


42e minute de jeu entre le Danemark et la Finlande lorsque, subitement, Christian Eriksen s’écroule au bord de la pelouse. Victime d’un malaise, les images de ce terrible moment ont choqué et glacé le sang des supporters, spectateurs et téléspectateurs, qu’ils aient été dans les tribunes, sur les terrasses ou dans leur canapé.

Main Opposée notait évidemment le duel entre Kasper Schmeichel et Tomas Hradecky, mais l’analyse est devenue secondaire. Dans un tel contexte, le football n’a plus guère d’importance. Dans un tel contexte, la couleur du maillot importe peu alors pour une fois, pour Eriksen, Main Opposée n’analysera pas la rencontre des deux portiers comme à l’accoutumée, mais tenais à saluer en revanche le comportement exemplaire des deux portiers face à la terrible scène qui était en train de se dérouler.

Un comportement digne

Lorsque Christian Eriksen s’est effondré, Lukas Hradecky, le portier finlandais, a interpellé l’arbitre et ses coéquipiers pour stopper la rencontre. Le reste de son match est très satisfaisant avec un clean sheet et un penalty arrêté pour la première victoire de l’Histoire de la Finlande dans une compétition internationale.

De l’autre côté du terrain, Kasper Schmeichel était logiquement très ému. Avec tous ses coéquipiers, il a entouré Christian Eriksen pour éviter le voyeurisme nauséabond de la réalisation télé. Le portier de Leicester a également réconforté l’épouse de Christian Eriksen, venue au bord de la pelouse. Avec Simon Kjaer, Schmeichel a soutenu la femme du numéro 10 danois, complètement effondrée.

Nous le savons tous, le gardien de but est plus qu’un joueur de foot. Nous, portiers, sommes différents. Le gardien de but a pour devoir de se comporter en leader et c’est ce qu’a fait Kasper Schmeichel.

Alors que la rencontre allait reprendre, le récent vainqueur de la FA Cup a rassuré ses coéquipiers à l’échauffement. Il en avait conscience, lui et ses partenaires ont abordé une seconde période dans des dispositions psychologiques délicates.

Sur la pelouse de Copenhague, le gardien danois a eu un geste, une accolade, un petit mot pour chacun de ses coéquipiers, des plus jeunes aux plus expérimentés. De par son attitude, Kasper a montré la voie et tous les acteurs ont fait preuve de dignité. Malheureusement, le dernier rempart scandinave fait une faute de main sur le but finlandais, mais peu importe, l’essentiel était ailleurs et nous ne lui jetterons pas la pierre. À vrai dire, on s’en fout dans ces moments-là. Le plus important, c’est que Christian Eriksen aille mieux.

Nul doute que les Danois seront motivés lors de leurs prochaines rencontres avec un supplément d’âme. Kasper sera l’instigateur et le garant de cette âme danoise. Quant à Lukas Hradecky, il peut guider sa nation vers un exploit historique et une éventuelle qualification pour les hutièmes de finale.

Aujourd’hui, le football n’était pas le plus important. Pendant ce moment de consternation et d’émotion, les deux gardiens ont fait preuve d’un comportement exemplaire. Kasper et Lukas ont fait preuve de classe, ils ont démontré qu’il était possible de faire preuve d’humanité dans un contexte compétitif. Une attitude dont pourrait s’inspirer de nombreuses personnes dans notre société actuelle.

——————————

photo de couverture : AFP

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages