Blog


3 April 2018


Paul Sinibaldi n’est plus. Né le 3 décembre 1921 à Montemaggiore, en Haute-Corse, il s’est éteint ce dimanche à Marseille, à l’âge de 96 ans.

D’abord gardien de but du Toulouse FC, Paul Sinibaldi portera après-guerre les couleurs du Nîmes Olympique, de l’Olympique Arlésien, du Stade de Reims et du Stade Français, où il achèvera sa carrière en 1957.

Emblématique portier du club champenois dont il défend les bois entre 1948 et 1956. Il y disputera 236 matchs en première division, remportant 3 championnats de France, 1 Coupe de France et 1 Coupe Latine. Amoindri par diverses blessures lors de sa dernière saison en rouge et blanc, il prendra place sur le banc de touche lors de la finale de la 1ère édition de la Ligue des Champions, laissant son compère René-Jean Jacquet prendre place sous les bois du Parc des Princes, face au Real Madrid d’Alfredo Di Stefano (défaite 4-3).

Sélectionné une seule et unique fois en équipe de France (défaite 4-1 face à la Belgique le 4 juin 1950), Paul Sinibaldi était le doyen des Bleus. À quelques mois de la Coupe du Monde, le football français perd l’un de ses plus grands portiers. Qu’il repose en paix.

 

Toute l’équipe de Main Opposée présente à la famille et aux proches de Paul Sinibaldi ses plus sincères condoléances.

 

photo de couverture : fff.fr

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages