Blog

Champion d’Europe en titre, le Portugal se rend en Russie avec de sérieuses ambitions et la ferme intention de bien figurer. Pour ce faire, Fernando Santos a renouvelé une partie du groupe sacré au Stade de France et les gardiens n’y coupent pas. Si Rui Patricio et Anthony Lopes étaient déjà du voyage il y a deux ans, exit Eduardo, c’est Antonio Alberto Bastos Pimparel, dit Beto, qui hérite du 3e ticket. Portraits.

Rui Patricio (30 ans, Sporting Portugal)

Formé au Sporting Portugal, Rui Patricio réussit à y décrocher une place en équipe A dès 2006. Deux ans plus tard, le jeune gardien gagne son premier titre national et impressionne l’Europe en 2011 suite à son excellent parcours en Ligue Europa.

Il est un grand habitué de la sélection portugaise, puisqu’il a évolué depuis fin 2003 à chaque niveau d’âge de l’équipe nationale (des U16 jusqu’aux U21), avant d’être appelé en A le 17 novembre 2010. Il s’est notamment fait remarqué par son bon parcours lors du championnat d’Europe 2016, où il aura bien aidé son équipe, en particuliers lors de la finale.

Sachant parfaitement utiliser ses 190 centimètres, Rui Patricio a réussi à s’imposer par ses bonnes qualités, que ce soit dans son club ou en sélection, où il constitue depuis plusieurs années, un titulaire indiscutable. Il excelle également dans un exercice, celui des penaltys, puisqu’il a dégoûté à de nombreuses reprises les tireurs adverses.

Rui Patricio gardien de but Portugal
Le Portugal peut compter sur Rui Patricio pour défendre ses filets en Russie – source : eurosport.fr

Anthony Lopes (27 ans, Olympique Lyonnais)

Arrivé chez les jeunes de l’OL en 2007, le portier doit attendre 5 années pour pouvoir rejoindre l’équipe A. Profitant du transfert de Lloris puis de la blessure de Vercoutre, Lopes devient numéro 1 et fait tellement bonne impression qu’il devient titulaire indiscutable.

Il est appelé en sélection en septembre 2013, soit seulement un an après son arrivée en équipe A en club. En concurrence avec Beto pour la seconde place dans la hiérarchie des gardiens, il dispute très peu de matchs avec le maillot du Portugal.

Doté de bons réflexes et capable de plongeons de qualité, il constitue un gardien redoutable, qui n’hésite pas non plus à sortir dans les pieds des attaquants adverses.

António Alberto Bastos Pimparel (36 ans, Göztepe)

Dit Beto, le portier portugais a passé la majorité de sa carrière dans la péninsule ibérique (excepté une aventure en Roumanie et son contrat actuel en Turquie). Passé à la fois par le FC Porto (où il remporte le championnat et la Coupe de Portugal) et le Sporting Portugal, il a également passé 3,5 saisons à Séville, d’où il ressort avec une coupe d’Europe.

Il honore sa première sélection face à l’Estonie en 2009 mais ne réussit pas par la suite à s’imposer face à Rui Patricio, et entre donc en concurrence avec Anthony Lopes pour la place de numéro 2.

Malgré sa faible taille comparée à la moyenne des gardiens de but, il dispose d’une grande expérience qui pourrait constituer un atout de taille dans une compétition aussi complexe qu’une coupe du monde.

———————————————

LE GARDIEN TITULAIRE

 

Nom : Dos Santos Patricio
Prénom : Rui Pedro
Âge : 30 ans
Né le : 15 février 1988, à Leiria (Portugal)
Taille : 1m90
Poids : 84 kilos
Sélections : 68
Club : Sporting Portugal
Gants : Puma One Grip 17,2 RC Blackout

———————————————

LES AUTRES ÉQUIPES DU GROUPE B

 

Espagne : David De Gea, en route pour la “Segunda” ?

R.I. Iran : un lauréat FIFA dans les buts de la Team Melli

Maroc : une bataille pour le poste de numéro 1?

———————————————

Photo de couverture : Getty Images

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages