Blog


24 June 2017


La gestion du cas de Steve Mandanda devrait se passer de toute négociation. Parti l’été dernier à Crystal Palace, l’ancien capitaine phocéen devrait retourner en France, à Marseille ou à Lille. Plutôt à Marseille, car Mandanda était en ce moment en vacances dans la cité phocéenne. Au même moment, l’OM entamait les discussions pour récupérer son symbolique capitaine et proposerait 2 millions d’euros. Mais les Eagles en demandent 8, soit quatre fois plus que le prix déboursé pour l’acquérir il y a un an. Alors que les vacances provençales de Mandanda devaient se finir pour la reprise de l’entraînement le 30 juin, Mandanda pourrait sécher. Sûrement sa façon de montrer à son club qu’il ferait bien de baisser sa clause libératoire pour favoriser son retour à l’OM.

Arrivé chez les Eagles l’été dernier, Mandanda avait la bénédiction du propriétaire du club, Steve Parish, qui le comblait d’éloges en exagérant sur son palmarès et son passé. La mise en concurrence avec le gallois Wayne Hennessey tourna d’abord à sa faveur, Mandanda étant titularisé dix fois en championnat et en match de coupe. Puis des blessures en novembre et décembre (pour six semaines), le remplacement d’Alan Pardew par Sam Allardyce en décembre quand le club était relégable vinrent faire tourner les choses en la défaveur de Mandanda. Allardyce installa Hennessey (30 ans) comme titulaire et relégua Mandanda réserviste, la place de doublure revenant au vétéran Speroni (38 ans). Mandanda fut écarté par Didier Deschamps du groupe des Bleus pour les rassemblements de mars et en juin, et son avenir à Palace ressemble à un tunnel bouché.

Dans l’esprit de Mandanda, il est clair que son passage à Palace prend fin. Il n’aura servi qu’à tromper l’OM, son véritable amour, pour mieux lui retourner. A confirmer.

Photo de couverture : @SteveMandanda

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages