Blog


28 May 2015


En ce 28 mai 2015, j’ai l’honneur de vous annoncer le lancement de Radio Main Opposée. Ce podcast vous permettra où que vous soyez, quoique vous soyez en train de faire d’apprendre, de progresser dans le but de devenir un meilleur gardien de but.

Sujets traités dans cet épisode :

  • Qui je suis
  • Qu’est-ce qui m’a poussé à lancer le site Main Opposée
  • Pourquoi j’ai donné le nom Main Opposée à mon site
  • Quel sont les différents formats de Main Opposée
  • Ce que je vais vous offrir au cours du mois de juin (info exclusive RMO)
  • Le fonctionnement de Radio Main Opposée
  • Mon premier conseil psychique

Fais un clic droit ICI et “enregistrer le lien sous” pour télécharger l’épisode sur votre ordinateur.

ABONNE-TOI À RADIO MAIN OPPOSEE

Comme je l’ai annoncé, Radio Main Opposée débarque sur iTunes. Pour t’abonner au podcast et ainsi recevoir toutes les émissions dès leur sortie, clique ici

Merci de me laisser une critique sur iTunes si tu apprécies Radio Main Opposée. Ca ne te prendra qu’une minute tandis que ça permettra à un tas d’autre gardiens de découvrir – comme toi – cette émission

Liens mentionnés dans cet épisode :

Merci d’avoir écouté !

Merci pour ton temps consacré à l’écoute de cet épisode. Si tu as apprécié, laisse moi un commentaire en bas,  je n’hésiterai pas à te répondre.

Si ça t’a plu, partage ce podcast à l’aide des boutons en bas de cette page pour aider un ami gardien !

Merci à vous, et je vous dis à bientôt.

En attendant, je vous souhaite d’aller la chercher main opposée. Ciao les gars !

Script

Bienvenue sur Radio Main Opposée épisode N°1. Stéphane Porato

Générique Bienvenue à tous. Je suis vraiment content de vous accueillir dans ce tout premier podcast. Désolé pour le petit retard dû à une extinction de voix, d’ailleurs je crois que ça s’entend encore un peu mais si vous m’entendez c’est que j’ai bel et bien réussi à publier ce 1er épisode. Nous sommes le 28 mai 2015 et la 1ère émission est enfin la et je suis ravi d’être avec vous où que vous soyez quelque part en France, en Belgique, au Maghreb, au Canada, aux Dom Tom, en Suisse, au Luxembourg au Mali ou encore en Côte d’Ivoire…peu importe si vous m’écoutez dans les transports en commun, en voiture, en rentrant de l’entrainement ou encore avant de dormir peu importe : MERCI A VOUS !

D’ailleurs vous savez quoi ? Je vais vous proposer un truc : envoyez-moi une photo de vous dans un lieu insolite en train d’écouter l’émission … et avec vos gants de gardien. Votre créativité sera récompensée et je vous promets de publier les plus belles photos !

Aujourd’hui dans ce 1er épisode je vais d’abord me présenter brièvement pour ceux qui ne me connaissent pas pour ensuite expliquer la genèse de Main Opposée. On passera ensuite en revue les différents formats que propose Main Opposée et je vous dévoilerai la sortie prochaine d’une nouveauté. Ensuite je vous expliquerai comment va s’articuler une émission Radio Main Opposée et quel objectif je cherche à vous faire atteindre par ce biais. Et enfin je vous dévoilerai un conseil clé à appliquer pour progresser.

Alors, rentrons dans le vif du sujet avec une brève présentation de qui je suis. Je suis Marwen Chebbi et comme vous je suis gardien de but ou en tout cas je porte un intérêt pour ce poste. J’ai 27 ans aujourd’hui et j’ai longtemps été joueur de champ, milieu offensif pour être précis, mais quelque chose a changé ma trajectoire à 180 degrés et ça s’est passé un certain 2 janvier 2008. Il ne pleuvait pas mais il faisait un froid de canard. Il en fallait plus pour démotiver les 2 fous qu’on était a l’époque mon meilleur ami et moi. On décide alors de prendre 1 ballon pour aller jouer sur un terrain de la périphérie parisienne. On a pu le vérifier, on était bel et bien les seuls fous à aller jouer par ce temps. Donc on décide de se faire des frappes en alternant dans les buts. Mais rapidement je fais signe à mon pote que je veux rester dans les buts.

Echange de bon procédé, je reste dans les cages et enchaîne quelques beaux plongeons. Je ne le sais pas encore mais cette décision va littéralement changer ma vie. En effet je ne remettrai plus les pieds dans le champ.

La raison ? Il y en a plusieurs :

L’apparition des synthétiques « nouvelle génération » qui ressemble à de la moquette est la raison qui fait que beaucoup de gardiens se sont mis à goaler. Ceux qui sont de ma génération ou de celle d’avant peuvent très bien comprendre qu’être gardien de but sur stabilisé n’a rien d’une partie de plaisir. C’est donc en tout logique que l’apparition de ces synthétiques à billes noires a vu l’explosion d’une nouvelle génération de gardiens. La santé avant tout comme on dit ! Le fait de ne pas finir l’entraînement avec la cuisse en sang a été un facteur déterminant en tout cas pour moi.

Dès mes premiers plongeons, la sensation d’être décisif, le fait de voir le tireur, en tout cas mon pote, dégoûté car il pensait avoir marqué…Tout ça fait que ce poste m’a tout de suite plu. C’est vraiment un sentiment unique au foot. Se satisfaire d’annuler un but. Je crois que seul un gardien peut éprouver ce genre de sensation sur un terrain. Peut-être qu’un défenseur peut s’en approcher mais c’est pas tout à fait pareil. Le gardien a le pouvoir d’annihiler une action de but toute faite.

Après ce premier test aux buts, je me suis rendu compte qu’il y a d’autres raisons qui font de moi un gardien par choix et non par défaut.

La quête de la perfection est pour moi un but à atteindre même en dehors du sport. Le poste de gardien repose sur la répétition des gestes pour effectuer le moins d’erreurs possible pour ensuite aller chercher les centimètres supplémentaires en détente, la rapidité d’exécution pour un arrêt réflexe…

Etre le dernier rempart de l’équipe a quelque chose d’assez épique. Un peu comme dans un jeu vidéo d’ailleurs, on représente la dernière étape à franchir pour l’équipe adverse. Et l’avantage pour nous gardiens, c’est qu’on a la droit d’utiliser nos mains. On peut donc vite devenir un cauchemar pour l’attaquant et rien que le fait de voir qu’on le déstabilise est tellement jouissif, c’est un peu le but ultime de tout gardien, de voir son vis-à-vis tellement impuissant qu’il ne sait plus quoi faire face à nous.

Année après année, je me suis mis en quête de challenge. Rapidement, je me suis inscrit au FC Saint Mandé – 3ème division district 94 à l’époque.

J’ai progressé, gravi les échelons de manière constante et rapide pour parvenir à jouer en Excellence avec le FC Nogent toujours dans le 94 seulement 3 ans après enfilé des gants pour la 1ère fois. A cet âge là, c’est assez dur d’apprendre rapidement. Pourtant, grâce au travail mais grâce aussi et surtout à mon passé de joueur j’ai pu atteindre ce niveau dans un laps de temps relativement court.

Mais à un moment donné je me suis demandé ce que je pouvais espérer de mieux en m’investissant à fond dans le poste de gardien de but. Et vu mon âge relativement avancé par rapport à une recherche de progression (24 ans), j’ai préféré tout simplement me consacrer à du foot détente, sans pression, du foot-loisir on peut le dire. Et aujourd’hui je joue dans 2 clubs différents évoluant en FSGT. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un championnat alternatif à la FFF. J’ai un club de foot à 7 et un club de foot à 11, ce qui me donne aujourd’hui un profil complet que ce soit dans les airs ou les sorties au pied dans foot à 11 ou sur ma ligne par rapport au foot a 7.

J’ai donc, comme vous pouvez le voir, un parcours assez atypique car j’ai joué très longtemps dans le champ avant d’être un gardien de but. C’est ce profil particulier qui me permet aujourd’hui de penser que je peux vous apprendre pas mal de choses qu’un gardien seul ne saurait comprendre.

Voilà en tout cas ce qu’il en est de mon parcours.

Maintenant je vais vous expliquer ce qui m’a amené à avoir créé le site Main Opposée. De retour en 2008, j’ai eu véritablement un coup de foudre pour ce poste. Quelque chose de vraiment inexplicable qui m’a frappé et qui n’est jamais parti.

J’étais totalement débutant à l’époque et j’avais qu’une envie, c’était de progresser. Seulement à ce moment là, j’ai été très vite limité. Mon club était ma seule source de progression et comme vous le savez à un petit niveau on a pas forcément de spécifique gardien, ça peut arriver, ou alors les clubs qui en proposent un manquent de moyens ce qui ralentit considérablement la progression.

J’ai donc essayé de chercher sur le net. J’ai cherché, cherché, cherché et je peux vous jurer que je n’y ai pas trouvé grand chose. Quelques compil de grands gardiens mais malheureusement ca n’enseigne pas les bases. Ensuite, je suis bien tombé sur quelques sites ou vidéos donnant des exercices techniques de gardien mais la qualité amateur ajoutée au côté rébarbatif a pas joué en la faveur de ces quelques courageux s’étant lancés la dedans. Parce que oui, le principal problème est que ceux qui sont là pour vous aider à progresser sont tellement peu nombreux, qu’on a vite fait le tour…

Et 9 ans après quasiment jour pour jour, je me suis amusé a chercher de nouveau sur internet pour tenter de voir si ca avait évolué…Et rien, peut-être quelques acteurs de plus mais vraiment pas grand chose…Que ce soit en terme de quantité mais aussi en terme de qualité d’ailleurs.

Alors les données étaient assez simples, on est 9 ans après, on a toujours personne qui propose quelque chose d’attirant pour progresser en tant que gardien. Je me suis dit : « Ecoute Marwen, si personne ne le propose, c’est donc à toi de te lancer. Voilà comment est né Main Opposée et le concept qu’il y a derrière

Alors comme je vous l’ai dit, Main Opposée, c’est un concept simple. Je pense avoir beaucoup appris en 9 ans, sauf qu’aujourd’hui je n’ai plus la possibilité physique d’aller chercher le haut niveau. Ce qui me semble tout à fait humble de ma part. C’est donc ce que je veux tout modestement tenter de faire, de te transmettre mon savoir à travers les différents supports qu’offre et offrira Main Opposée.

Main Opposée ce n’est pas juste une série d’exercices techniques à mettre bêtement en application. Main Opposée, c’est une philosophie globale, un art de vivre sa passion, celle d’être gardien de but, celle que tout le monde partage, en tout cas celle que tous les auditeurs partagent.

Tout d’abord, j’aimerais m’expliquer sur le choix du nom. Alors pour ceux qui ne le savent pas Main Opposée est un type d’arrêt qu’un gardien peut effectuer. Lorsque la balle arrive en l’air et sur son côté gauche par exemple, le gardien met sa main droite (donc sa main opposée au côté duquel il plonge) et vice-versa bien évidemment.

C’est un arrêt qui est très difficile à réaliser car il demande une coordination parfaite. La réactivité, l’impulsion et la réception rendent ce geste ultra spectaculaire. Et c’est bien là tout l’intérêt de ce nom.

Etre gardien est un poste ultra ingrat car on peut faire 9 arrêts dans un match, mais si on commet une erreur sur le 10ème, tout le monde considèrera qu’on aura raté notre match. Si je compare avec un attaquant : s’il loupe ses 9 premières occaz mais qu’il marque le but victorieux sur sa 10ème, on l’encensera. C’est là toute la différence dont il faut prendre conscience. Je ne cherche pas du tout à me plaindre de ce traitement de faveur mais quand on en a pris conscience on se dit alors qu’il faut se faire plaisir en sortant du lot, en essayant de se mettre en valeur quand on peut. Quoi de mieux qu’un arrêt main opposée alors ?

Voilà ! Maintenant que vous connaissez l’arrêt que j’affectionne, je vais vous passer en revue tout ce que je vous propose sur mon site à ce jour qui est accessible, je le rappelle sur www.main-opposee.com

Alors, la 1ère ressource ce sont les articles, il y en a déjà qui sont disponibles sur le site et je vais vous expliquer un petit peu le fonctionnement. Donc quand l’envie me prendra d’écrire sur un sujet en particulier, une nouveauté, une tendance dans le milieu et bien je prendrai ma plume, enfin mes touches et je vous livrerai du contenu. J’ai un article qui à ce jour a vraiment cartonné, c’est celui sur les 10 astuces pour arrêter un pénalty. D’ailleurs je vous mettrai le lien dans les notes du podcast. Alors sur cet article et pourquoi il a cartonné, c’est tout simplement parce que j’ai énuméré tout ce que vous pouvez mettre à disposition pour déstabiliser votre adversaire ou aussi tenter des techniques d’influence. Et pourquoi il a cartonné, c’est tout simplement par rapport au nombre de retours de mes lecteurs qui m’ont dit qu’ils ont tenté l’astuce n°4 ou n°6 et qui m’ont dit que ça a marché sur le week-end précédent. Et ça vraiment c’est super gratifiant parce que c’est un gros travail d’analyse que j’ai effectué dont on parle pas du tout d’ailleurs sur les gros media. Et c’est vraiment gratifiant de vous entendre me dire que ça vous a aidé à arrêter un pénalty le dimanche dernier.

Alors après les articles, il y a un gros morceau avec Main Opposée TV, MO TV : le principe est simple, c’est tout le contenu vidéo que je proposerai via Main Opposée. Comme vous l’avez probablement vu, j’ai lancé la série Côté Gardien, la série qui a pour but d’analyser les performances des gardiens professionnels. Le but de cette série est de rendre l’apprentissage ludique, de voir que même les pros peuvent faire des erreurs ou alors en quoi ce qu’ils ont fait mérite notre attention. En tout cas, ca part du constat que nos chers analystes a la TV ou a la radio livrent souvent des critiques injustifiées sur nos chers gardiens et bien souvent ils n’y connaissent rien du tout. C’est donc pour apporter un œil avisé que j’ai lancé cette série. Pour ceux qui ne la connaissent pas, je vous mettrai le lien dans les notes.

Pour le reste, comme je vous l’ai dit dans ma toute 1ère newsletter. Ah oui tiens ma newsletter, voilà encore un outil indispensable pour recevoir du contenu exclusif. Si vous ne vous êtes pas encore abonné, n’hésitez pas à le faire dès maintenant sur mon site, je vous promets que je vous spammerai pas.

Oui donc je vous disais, pour le reste, comme je vous l’avais dit, je compte lancer des vidéos d’entrainement au cours du mois de juin pour rentrer réellement dans l’aspect technique et vous faire progresser grâce à Main Opposée.

Ok, on en arrive à la promesse que je vous avais faite en début d’émission, je vais vous dévoiler un petit secret. Ca fait déjà quelques semaines que je travaille dessus mais je voulais attendre un peu avant de vous en parler. Je vais vous offrir un ebook, une sorte de mini-guide à télécharger sur mon site. Ce sera totalement gratuit. Ca vous permettra de vous mettre en route, d’établir les bonnes bases et de savoir quoi mettre en œuvre pour progresser. C’est vraiment quelque chose que j’ai voulu mettre en place, une sorte de guide pour vous aider et que vous pourrez réutiliser au cours de la saison. Je suis encore en train de mijoter tout ça et j’espère pouvoir vous offrir ça avant le mois de juillet si possible.

Voilà aujourd’hui tout ce que je vous propose et j’ai un tas d’autres idées, de projets mais qui viendront petit à petit s’ajouter à ce qu’il y a d’existant. Comme vous devez le comprendre maintenant, mon but est de vous aider. J’ai cette passion : être gardien. J’ai cette envie de transmettre mon savoir, de vous donner tous les conseils qui m’ont permis d’en arriver là ou je suis. Je suis vraiment dans cette optique là, vous aider à progresser grâce aux différents formats que je propose via Main Opposée.

Et donc pour finir, le dernier support en date c’est Radio Main Opposée dont vous écoutez actuellement la 1ère émission. Sous forme de podcast c’est à dire que vous pourrez l’écouter soit de votre PC avec une connexion internet, soit le télécharger et l’écouter depuis votre téléphone, tablette, MP3 et même bientôt via iTunes, je le mettrai rapidement sur cette plateforme.

Ca n’a jamais encore été fait, aucune émission audio n’a été consacrée aux gardiens de but. Donc si vous écoutez ce podcast, c’est que vous êtes uniques en quelque sorte parce que vous êtes aussi les seuls auditeurs d’une émission de gardien de but. Et pour ça : MERCI ET UN GRAND BRAVO A VOUS.

Plus sérieusement, le but de Radio Main Opposée est de parler du poste de gardien de but. L’émission n°1 a valeur de pilote et est donc forcément différente de celles à venir. Dans une émission normale, déjà la durée. Tout le monde doit se poser la question de combien de temps va durer un épisode. Je vais vous faire une vraie réponse de normand, mais : « aussi long que ça doit durer ». Eh oui, s’il me faut 20 minutes pour vous parler d’un sujet, je prendrai 20 minutes mais s’il me faut 1h alors je prendrai l’heure. Le but est de vraiment choisir un sujet pertinent et de le traiter tous les aspects importants donc en soi, peu importe la durée. Ce que je tâcherai de faire, c’est de vous épargner le contenu inintéressant, j’essaierai vraiment au mieux d’aller à l’essentiel pour ne pas vous faire perdre votre temps.

Dans chaque épisode, il y aura toujours une rubrique actualités ou je passerai en revue l’actu gardien depuis l’épisode précédent. En parlant de mes top et mes flops du moment et surtout le pourquoi. J’essaierai de rentrer dans le détail pour que vous sachiez ce qu’il faut prendre et ce qu’il faut jeter.

Donc la partie actu, ca ce sera une constante. Par contre, le format de l’émission pourra soit être moi qui vous parle d’un sujet en particulier que j’ai creusé et que j’aimerais vous partager. Ou alors, je pourrai être amené à inviter une personne du milieu pour parler du sujet. Ca pourra être un gardien, un entraineur, un joueur etc. Le tout étant d’avoir son point de vue d’expert sur le poste de gardien et tout ce qui touche et tout ce qui gravite autour du poste de gardien de but.

Et dans chaque émission, je finirai par une partie conseils pratiques pour que vous puissiez les mettre en application dès la fin de ce podcast. Ca pourra être soit moi soit mon invité qui vous les prodiguera, d’ailleurs. Et le plus important, bien évidemment c’est de l’appliquer.

Je vais d’ailleurs appliquer ce que je dis et je vais vous en donner un, le tout 1er qui pour moi est le plus important dans le vie, en tout cas celui qui m’a permis d’être gardien, celui qui m’a permis de créer Main Opposée et c’est aussi celui qui me permet de vous parler en ce moment précis.

Le conseil c’est celui-ci : « N’ayez pas peur de l’échec ». C’est une phrase qu’on a tous entendue je vous le concède. Mais qu’on sait rarement appliquer et pourquoi on DOIT l’appliquer. Je vais vous raconter une petite anecdote : à l’âge de 12 ans alors que je jouais encore milieu au Paris FC, j’ai tenté comme beaucoup d’entre vous d’ailleurs une détection. Alors c’était au FC Nantes. Au tout début, on nous a demandé de nous répartir par poste. J’ai vu qu’il y avait une tonne de milieux et peu d’attaquants. Pour essayer de sortir du lot, je me suis mis parmi les attaquants. On a fait diverses oppositions et forcément, en tant qu’attaquant j’ai été totalement perdu. Je savais pas me placer et encore moins faire les bons appels. Donc sans surprise, je n’ai pas été retenu pour la session de l’après-midi. Comme mes parents n’étaient pas du tout dans le foot, ils ne m’ont pas poussé à retenter l’expérience. Cet épisode est un échec cuisant, mais aujourd’hui je le vois totalement différemment. Le problème n’est pas tant d’avoir échoué, mais c’est de ne pas avoir persévéré. Echouer c’est quelque chose de normal. Mais il faut apprendre de ses erreurs pour ne pas les reproduire.

Quelques années plus tard, je suis tombé sur une vidéo d’inspiration signé Michael Jordan, oùl explique qu’il a raté une tonne de paniers, qu’il a perdu un tas de matchs et qu’il a échoué à maintes reprises. Et c’est la raison pourquoi il a réussi. Je vous mettrai le lien de cette vidéo dans les notes, elle est vraiment édifiante. Et cette vidéo a changé beaucoup de choses pour moi, et j’espère qu’elle en fera de même pour vous.

Depuis, je me suis dit que pour être bon il fallait échouer et j’ai donc pris mes erreurs du bon côté en essayant de les travailler. De ne plus être effrayé de rater en fait. C’est pour ça que j’ai connu une ascension rapide en tant que gardien. Parce que quand je ratais une prise de balle, j’anticipais mal une sortie aérienne mon réflexe immédiat était d’analyser ce que je pouvais améliorer et ne surtout pas blâmer un coéquipier, la pelouse ou les conditions climatiques.

C’est aussi ce qui me pousse à réaliser ce podcast dîtes-vous. Je ne suis pas un orateur né. Je suis sûr que j’ai mille petits défauts à l’oral, que j’ai des tics de langage. Mais ça ne me fait pas peur parce que je sais que dans quelques temps j’aurai gommé ces défauts, que j’aurais progressé et que je serai satisfait du bout de chemin accompli.

Et c’est valable dans n’importe quel domaine. N’ayez pas peur de l’échec. Mettez-vous au travail et lorsque, et je dis bien lorsque et pas si car ça arrivera forcément, lorsque ça arrivera, ne baissez pas les bras, analysez votre erreur, inspirez-vous des meilleurs et je vous promets que vous progresserez a une vitesse grand V.

Voilà, l’épisode N°1 de Radio Main Opposée est terminé. Avant de vous quitter, je voulais simplement vous dire merci de m’avoir écouté, de m’avoir consacré ces quelques minutes où que vous soyez.

J’attends vos retours dans les commentaires, savoir ce que vous en avez pensé.

Si vous voulez me faire un petit coucou, venez me voir sur mon compte facebook, je vous promets de vous répondre.

Si vous avez un sujet que vous voudriez que je parle, venez me le dire, je suis sûr que ca intéressera d’autres gardiens.

Maintenant je vous dis à la prochaine et attendant, je vous souhaite d’aller la chercher Main Oposée. Ciao les gars !

[collapse]

 

 

  • Xavier

    Du bon boulot une bonne émission radio comme tes analyses vidéos.
    En tant que responsable du groupe gardiens de but sur facebook je ne peux que t’encourager et te féliciter pour tes initiatives.
    N’hésite pas à les publier sur le groupe.
    Bonne continuation.
    PS : petite suggestion n’hésite pas à peut être demander à tes auditeurs de t’envoyer des questions auxquelles tu pourrais répondre durant tes émissions

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages