Blog


26 March 2017


Le match entre le Luxembourg et la France était déséquilibré, on voyait mal les Bleus s’incliner. Les hommes de Deschamps devaient évidemment l’emporter et conserver la première place de leur groupe de qualification à la coupe du monde 2018. Mais pour leurs adversaires c’est toujours un grand moment, en témoigne la tristesse du pauvre Anthony Moris, sorti suite à une blessure au genou. C’est donc Ralph Schon, instituteur et gardien à ses heures perdues, qui a fait son entrée sur le terrain, pour jouer un rôle important dans ce match étrange qui verra l’Equipe de France l’emporter sans briller.

Analyse par Colin Fourel

Loading...

Loading…

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages