Blog


13 July 2015


Peu importe l’activité qu’on fait, quand on fournit des efforts sur une durée prolongée, il est normal de souhaiter de la reconnaissance, des félicitations voire une récompense.

A quoi sert une récompense ?

A l’école, après une année de dure labeur on est généralement récompensé du travail accompli par un conseil de classe qui nous permet de passer à l’échelon supérieur. Dans certains cas, on a même des diplômes qui sanctionnent la fin de notre année en cas de réussite à l’examen.

En entreprise, nous sommes sommes tenus d’atteindre les objectifs qu’on nous a fixé. En cas de réussite, nous sommes généralement gratifiés d’une rémunération supplémentaire ou le cas échéant des félicitations de notre supérieur hiérarchique.

De la même manière, dans chaque sport, dans n’importe quelle compétition, nous remettons des prix aux plus valeureux. Ces prix peuvent être :

  • Collectifs
  • Individuels

Dans le foot, les prix collectifs sont systématiques. Si vous participez à une compétition, quelle qu’elle soit, vous obtiendrez un trophée si vous finissez  sur la plus haute marche du podium. Dans certaines compétitions – les coupes et les tournois – vous serez récompensés même en finissant 2ème, 3ème voire plus. C’est une chose normale qui permet d’officialiser la performance des équipes performantes.

Par contre, les récompenses individuelles sont beaucoup plus délicates. Car élire le meilleur joueur d’une compétition dans un sport collectif est en soi dévaloriser l’apport des autres. Et puis, un joueur seul peut-il battre une équipe de 11 joueurs en face ? Bien sûr que non. Mais on a mis en place ces récompenses individuelles pour plusieurs raisons :

  • Dans chaque groupe, il y a toujours quelques individualités qui se démarquent des autres et méritent une attention particulière
  • Récompenser le meilleur individu au sein d’un groupe permet de tirer les autres vers le haut
  • La médiatisation d’un tel événement et le business qui en découle attire les sponsors

Niveau amateur, pas grand chose à se mettre sous la dent. Nous sommes contraints de suivre ces cérémonies où les strasses et paillettes sont au rendez-vous. Cela ne nous apporte rien à part de nous faire rêver inutilement (pour 99% d’entre nous). Nous sommes enthousiastes à l’idée de voir un Messi ou un Cristiano Ronaldo raffler un énième Ballon d’Or, ou encore Zlatan dévorer comme presque chaque année le trophée UNFP du meilleur joueur…Mais cela ne change en rien notre vie de footballeur. C’est ce que j’appelle avoir du plaisir par procuration.

Je ne suis pas contre le fait de s’identifier aux plus grands joueurs de la planète. Je l’ai toujours fait, on a tous besoin de modèles, de mentors pour nous guider, mais je trouve que cela est parfois frustrant car à notre niveau, on mériterait aussi de la reconnaissance.

Comme d’habitude lorsqu’un problème se présente, je sais qu’une solution se cache derrière. Pour remédier à la frustration qu’on peut avoir, je me suis dit :

Et si j’organisais moi-même une cérémonie de remises de trophées ?

J’ai donc organisé la 1ère cérémonie des Oscars de mon équipe de foot à 7, la Onzième Team.

J’ai réfléchi à une liste de récompenses qu’on pouvait mettre en place pour déterminer les “fortes têtes” de la saison écoulée. Il fallait quelque chose de divertissant en plus car je n’oublie pas que nous sommes une bande de potes. Après réflexion j’en suis venu à cette liste PERSONNALISEE de 7 récompenses (c’est bien sûr modulable en fonction de l’équipe que vous supportez en majorité) :

  1. PRIX MATUIDI : qui récompensera le joueur ayant autant de poumons que notre cher Matuidi. Celui qui se bat, qui ne lâche rien, qui court partout, sans relâche parce que l’abnégation c’est dans son sang.
  2. PRIX PASCAL DUPRAZ : comme son nom l’indique, ce prix est pour récompenser le joueur qui adore ne pas être content et qui en plus aime le faire savoir.
  3. PRIX POCHO LAVEZZI : qui récompensera le serial blagueur. Le joueur qui aura toujours tenté de mettre de l’ambiance en dehors du terrain (sur le terrain ça compte aussi)
  4. MARCEL D’OR : ou encore Monsieur Piedcarré. Ce prix récompensera l’absence de technique chez ce joueur et ainsi l’encouragera à travailler dessus la saison prochaine. Croyez-moi, la concurrence va faire rage sur ce prix…
  5. PRIX PAPUS CAMARA: qui récompensera le joueur le plus fidèle au club, celui sur qui on a pu compter toute la saison par sa présence, par sa volonté d’aider les autres, par sa sagesse et par son bénévolat.
  6. PRIX JAVIER PASTORE : étant le joueur délivrant le plus de caviars à l’instar de Javier Pastore. Il est le joueur qui donne les plus belles passes, celles qui créent le décalage, le joueur qui a compris la base du football : la passe.
  7. BALLON D’OR : le meilleur joueur, le plus décisif, celui ayant un comportement exemplaire sur le terrain. Bref, le joueur qui sera sur les tablettes des plus gros clubs (Real, Barç…non j’déconne !)

Après avoir mis au point toute l’organisation de l’événement, j’ai donc présidé la cérémonie en décernant les prix un à un.

 

Il convient de rappeler aux participants ce pour quoi ils concourent :

 

Le prix Matuidi revient à mon ami Arnaud :

 

J’ai l’honneur de décerner le prix Pascal Dupraz à Yannick, dans “Tu veux du boudin ?”

 

Et enfin, le meilleur pour la fin, le Ballon d’Or que j’ai eu le plaisir de recevoir de la part de tous mes partenaires. En tant que gardien, je ne vous explique pas la fierté que ça représente pour moi. Lev Yachine si tu me lis…

 

Cette 1ère édition des Oscars a été un franc succès. Mes coéquipiers ont été agréablement surpris lorsque je leur ai annoncé l’idée de faire cet événement et ont tout de suite joué le jeu. La cérémonie en elle-même s’est vraiment bien déroulée. Beaucoup de rires, un moment convivial passé entre nous. Incontestablement un des moments forts de la saison.

Et quelle satisfaction personnelle de voir mes coéquipiers aussi heureux, juste parce que j’ai donné un peu de mon temps pour organiser un événement fédérateur. Les compliments et la reconnaissance de mes coéquipiers à la suite des Oscars sont vraiment agréables à recevoir et c’est à ce moment-là qu’on se dit que ça valait le coup.

C’est un événement qui restera forcément gravé à jamais dans la mémoire des joueurs de mon équipe et de la mienne. Un souvenir inoubliable immortalisé par ces photos que j’ai décidé de vous partager. Viviement la prochaine édition !

Pourquoi organiser les Oscars de ton équipe ?

C’est déjà une excellente manière de clôturer la saison en beauté. Peu importe le résultat collectif, c’est une manière de marquer le coup en décernant des trophées aussi gratifiants que décalés. Les joueurs de ton équipe vont raffoler de ce genre d’événement s’il est bien ficelé. Le suspense sera à son comble et la joie des lauréats sera une satisfaction personnelle pour toi.

De plus, en tant que gardien, on a un rôle à part dans une équipe. On le voit dans beaucoup de clubs professionnels, les gardiens sont aussi des leaders de vestiaire. Il n’est pas rare de voir un gardien de but organiser des événements pour fédérer un groupe. Un Iker Casillas à Madrid, un Mickaël Landreau à Nantes ou encore un Nicolas Douchez au PSG sont autant d’exemples à suivre. Un gardien doit être leader sur le terrain mais aussi en dehors. Organiser les Oscars de ton équipe devient un outil indispensable pour asseoir ton rôle de leader mais aussi pour fédérer ton groupe, créer du lien entre tes coéquipiers. Je n’y vois vraiment que du positif à prendre les devants pour organiser les Oscars de ton équipe.

Comment organiser – et réussir – les Oscars de ton équipe ?

La réussite d’un tel événement passe par une préparation bien ficelée qui se décline en 8 étapes :

  1. Réflexion autour de l’événement : Quelles récompenses pour mon équipe ?
  2. Invitation des participants : Comment susciter l’intérêt des participants ?
  3. Les votes : Comment récolter les votes et décerner rapidement les lauréats ?
  4. Préparation du speech oral : Comment maintenir votre public attentif ? Comment ne pas stresser ?
  5. Préparation des supports : Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?
  6. Préparation des trophées : Quelles sont les bonnes adresses pour avoir des belles récompenses à petit prix ?
  7. Le jour J : Comment faire une présentation réussie ?
  8. L’après Oscars : Comment rendre cet événement inoubliable ?

Organiser une cérémonie des Oscars ne se prend pas à la légère. Cela nécessite une vraie préparation car l’objectif premier est de faire en sorte que vos coéquipiers passent un moment exceptionnel dans la bonne humeur.

Ayant déjà organisé une 1ère cérémonie des Oscars pour mon équipe de foot à 7 mais aussi dans un groupe d’amis, j’ai pu commettre les erreurs que tout débutant effectue. Ces diverses expériences me permettent aujourd’hui de pouvoir vous conseiller si vous souhaitez, mes chers gardiens, organiser une cérémonie des Oscars.

L’objectif est double :

  1. C’est une manière originale et ludique de fédérer ton équipe
  2. Ca te permet de devenir ou de confirmer ton statut de leader

Je vais procéder de cette manière :

Si tu souhaites apprendre comment organiser une cérémonie des Oscars pour ton équipe de foot, je peux te guider étape par étape dans la réussite d’un tel évenement.

Si tu veux devenir le leader de ton vestiaire, dis-le moi dans les commentaires.

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages