Blog


26 February 2017


Lors du déplacement de Vilarreal, le 23 février dernier, à Rome pour le compte du 1/16 de finale retour de la ligue Europa, les joueurs et tout le staff du sous-marin jaune ont été reçus par le pape François au Vatican.

A cette occasion, le pape François a réalisé un discours où il fait un parallèle entre ses décisions et celles qu’un gardien de but peut prendre au cours d’une rencontre. En effet, nous, les gardiens de but, sommes dépendants des autres acteurs sur un terrain et nous devons toujours effectuer le geste approprié. Comme dans son discours, “quand je me trouve face à des situations auxquelles je ne m’attendais pas, qu’il faut résoudre”, le gardien de but ne possède que de très peu de temps pour agir, que ce soit pour anticiper un ballon en profondeur, prendre la décision de sortir etc… Je pense que le parallèle se fait ici au niveau de l’importance des décisions qu’un gardien de but peut avoir pendant un match et celles du pape François qui peut changer la face du monde à son échelle.

Pour finir, le pape a également tenu à adresser une prière aux joueurs de Villareal : ” Je m’unis à vous, je prie pour vous, j’implore la bénédiction de la Vierge des Grâces et l’intercession de saint Pasquale Baylon, patron de la ville de Villarreal, afin que vous vous sentiez soutenus “. Cette prière n’a malheureusement pas eu l’effet escompté pour les joueurs espagnols. En effet, ils ont gagné le match retour 1-0 face à l’AS Roma, mais leur gardien en avait déjà pris 4 à l’aller. Il aurait peut-être fallu faire ces prières avant le match aller.

Source : Propos recueillis par L’Osservatore Romano et traduits par Constance Roques pour le site zenit.org
Photo : L’Osservatore Romano

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages