Blog


6 April 2017


Dans un entretien accordé à La Provence, Elie Baup, ancien entraîneur de Toulouse et de l’Olympique de Marseille, a évoqué le cas d’Alban Lafont : “L’an dernier, Dominique Arribagé l’a lancé et Dupraz l’a ensuite confirmé, mais au départ, on ne savait pas ce que ça allait donner. Finalement, il a été la révélation. C’est un gosse du centre de formation, un grand gabarit. Il a étonné tout le monde par sa précocité, sa manière d’être assez autoritaire, de ne pas se laisser influencer par les émotions et les événements d’un match… Il a une forme de maturité incroyable pour un jeune de son âge ! Mais il reste perfectible.

Il va même plus loin en conseillant directement à l’OM de recruter le jeune gardien toulousain : “Il faut que les grands clubs français le prennent cet été ! Je pense à l’OM, justement, qui est en train de préparer l’avenir.”

Baup, l’ancien gardien, va même jusqu’à comparer le gardien de Toulouse à Fabien Barthez : “J’ai repéré Fabien quand il avait 14 ans et qu’il jouait en minimes. À l’époque, on était formateur, recruteur, éducateur… Il est arrivé au TFC en 1986, il venait d’un petit club de l’Ariège, mais il était incroyable dans sa prise de balle. C’est différent pour Lafont. Fabien avait des mains de folie. Il jouait à la pelote basque de temps en temps, au rugby avec son père, il avait donc une technique de main incroyable et un sens de l’anticipation remarquable. Ce n’était pas un grand gabarit, mais il était au-dessus techniquement. J’ai gardé cette image de lui sur les ballons aériens : dès que ses mains entraient en contact avec le ballon, on aurait dit que son corps se balançait autour. Je n’avais jamais vu ça, c’était impressionnant.”

Lafont recevra les marseillais ce dimanche à 15h, club contre qui il avait brillé la saison dernière. Va-t-il récidiver ?

Photo : RMC Sport BFMTV

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages