Blog


6 May 2017


Le coach Portugais Sergio Conceiçao vient de prolonger au FC Nantes. Si cela est une excellente nouvelle pour le club et ses supporteurs, pas sur que cela ravisse Rémy Riou qui est passé du statut de capitaine à celui de deuxième gardien, derrière Maxime Dupé, depuis l’arrivée du lusitanien. Même s’il prend cette situation délicate avec sérénité, il souhaite néanmoins ne pas la revivre la saison prochaine.

Il affirme dans l’équipe : “Je ne m’y attendais pas, c’est difficile à vivre. Quand l’équipe tourne, c’est difficile de changer de onze de départ, et personne n’est irremplaçable, même quand on est capitaine et titulaire. Le coach est arrivé avec un oeil nouveau. Il n’a pas connu le quotidien difficile du début de saison, et son impartialité a mis tout le monde sur un pied d’égalité. J’ai joué mon rôle jusqu’au bout, je le joue encore car, malgré tout, j’ai mon mot à dire dans le vestiaire. Je peux me regarder dans un miroir, je n’ai triché avec personne, je reste positif, je tire le groupe vers le haut,il faut montrer l’exemple aux jeunes pour maintenir de bons résultats. Mais je veux jouer, je ne me contenterai pas d’un rôle de numéro 2, j’ai déjà mangé mon pain noir depuis le début de ma carrière. On verra la saison prochaine comment ça se passe, mais je veux retrouver une place de titulaire et m’épanouir.” En attendant de refouler les pelouses il sourit et continue : “J’en ai été un, donc oui, certains sont des petits branleurs. J’essaie de faire le grand frère, pas le vieux con. Je leur offre mon vécu pour qu’ils démarrent leur carrière dans les meilleures conditions, qu’ils comprennent que cela va vite, qu’il faut être régulier et exigeant avec soi-même. Mais je leur parle de manière générale, pas forcément de ma vie et de mon passé. Ils ne savent pas ce que j’ai fait, où j’ai joué. On a dix ans d’écart, ils se faisaient moucher le nez par la maîtresse quand je débutais en pro !”

Et même si ses partenaires ne connaissent pas son parcours, son expérience et ses 250 matchs professionnels plaident en sa faveur pour attirer l’attention de clubs souhaitant changer de dernier rempart si le ciel ne s’éclaircit pas pour lui sur les bords de l’Erdre.

photo : 20 minutes

 

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages