Blog


26 April 2017


Début Août 2016, deux jours avant l’ouverture du championnat, Alexandre Letellier se blesse à l’entrainement. Le verdict est cruel : rupture des ligaments croisés du genou. Après six mois d’absence, Alexandre fait son retour le 05 avril dernier face à Bordeaux. Son excellente prestation qualifie alors son équipe pour les demi-finales de la Coupe de France. Il récidive hier soir en détournant un pénalty à la 88éme minute, permettant au SCO d’Angers de se qualifier, cette fois-ci, pour la finale.

Alexandre avoue dans l’équipe : “C’est un grand moment. Aujourd’hui on va être très fier d’écrire une petite ligne dans l’histoire du club parceque nos noms resteront comme des joueurs qui ont atteint la finale.” Il revient aussi sur son arrêt salvateur en fin de match. “En préparation du match, avec le coach des gardiens, on a fait une vidéo comme avant chaque match et il y avait un pénalty que Briand tirait à droite. Mon intuition première, c’était ça. Je me suis dit je vais aller à fond à droite et on verra, et à l’arrivée j’ai eu la réussite. Ca aurait été frustrant de prendre un but comme ça, parce que de là où je suis il n’y a pas main du tout. Avec le match qu’on avait fait, avec la solidité qu’on a montrée, prendre un but comme ça aurait été cruel, donc c’est la belle histoire. Traoré m’a pris dans ses bras, m’a dit “on compte sur toi”, ça donne de la force, ça compte quand même. Il y a huit mois je me faisais opérer d’un croisé, donc quand on arrête un pénalty on y pense encore plus fortement”.

Quelque soit son adversaire en finale, le Paris SG ou Monaco, Alexandre sait que ce sera très difficile. A n’en pas douter, une confrontation avec son club formateur, le PSG, ne serait pas pour lui déplaire.

Photo : 20 Minutes

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages