Blog


26 February 2017


Alors que le match aller a été reporté suite aux jets de pétards sur le gardien de l’Olympique Lyonnais Anthony Lopes, le FC Metz de Thomas Didillon voulait confirmer qu’il ne menait pas par chance lors de ce match. Malheureusement, cela ne s’est pas passé comme prévu pour les Lorrains…

Analyse par Guillaume Buecher.

Loading...

Loading…

News Feeds
Rejoins la communauté
Articles récents
Si tu souhaites recevoir du contenu exclusif, souscris à ma newsletter :
Haut de la page
Partages